If you are running your own mail servers, you can avoid problems like this by setting up a PTR record for your server. If the email server has a reverse DNS but it's 

26 May 2016 AND the airvpn DNS-server is blocking/dropping/does not understand I'm using unbound as a local DNS server on my laptop (Arch Linux). 5 Mar 2019 Empty DNS entries. Select the DNS tab; Remove any DNS servers and Search Domains that have been added. You will know you are back to the  26 Sep 2015 AirVPN was the top write-in choice on our VPN survey, and today we're offers a good amount of servers and locations, one reader pointed out that Also, a couple of responders commented on the lack of a DNS leak tool  28 Jun 2019 Robust DNS leak protection and WebRTC leak mitigation ensure you AirVPN does not operate a VPN server out of Australia, although it 

AirVPN est basée en Italie et propose des serveurs dans 15 pays, dont la plupart sont en Europe à l’exception de ceux aux États-Unis, au Canada et à Hong Kong. Comparé à certains fournisseurs ce n’est pas beaucoup, mais cela couvre les endroits les plus populaires.

Windows 10 DNS resolver always uses local DNS server, which defeats the point of So I signed for AirVPN trial and their client also leaks DNS by default. And that's because AirVPN uses its own DNS servers that automatically protect against 

Failure to do so may lead to DNS leaks if the host's DNS server is specified in said file. ufw. Note: The following applies to inside the container. Configuration of ufw 

Ceci dit, un serveur DNS est aussi un annuaire pour ordinateur. Lorsque vous voulez accéder à un ordinateur dans le réseau, votre ordinateur va interroger le serveur DNS pour récupérer l’adresse de l’ordinateur que vous voulez joindre. Une fois, que votre ordinateur aura récupéré l’adresse du destinataire, il pourra le joindre directement avec son adresse IP. Les fuites DNS peuvent toutefois être résolues en modifiant resolvconf afin d’envoyer le serveur DNS aux serveurs DNS de votre VPN. Vous pouvez également configurer manuellement le pare-feu iptables pour vous assurer que tout le trafic (y compris les requêtes DNS) passe par le serveur VPN. Puisque les DNS de nos FAI mentent et que ceux des US sont aux US, la solution la plus logique qui s’offre à nous est de faire tourner son propre serveur DNS en local. Je suis d’abord tombé sur SimpleDNS Plus , un logiciel Windows qui permet de faire ça simplement sauf que c’est uniquement sous Windows et que c’est payant. Choisir son DNS c’est important et c’est une affaire de confiance. Les DNS de Google font très bien leur travail, mais évidemment, tous les noms de domaine que vous résolvez via 8.8.4.4 et 8.8.8.8 sont ajoutés à la longue liste des données personnelles collectées sur vous.